CONSEILS SUCCINTS POUR LES VOYAGES ET LES PLONGEES.

par Christophe BEZANSON (Médecin Fédéral 07-75-517)

 

          Ces petits conseils sont donnés en réponse aux questions fréquemment posées par les plongeurs partant à l’étranger. Ils vous permettront de préparer au mieux votre séjour.
Ne pas hésiter à demander à votre médecin traitant son avis à propos de ces conseils qui nécessitent un certain degré de personnalisation.

   ATTENTION : La grossesse est une contre-indication ABSOLUE
                  à la plongée sous-marine !

1/ les vaccins

  • TETANOS - POLIO ®: vaccin de base avec rappel à 25 ans, 45 ans et 65 ans(2 injections à un mois d’intervalle avec rappel au bout d’un an puis tous les 20 ans)
  • DIPHTERIE ®: vaccin obligatoire en France jusqu’à l’âge de 18 ans (DTP)  Hautement recommandé au delà de cet âge par Revaxis® (vaccin TP associé à une faible dose anti-diphtérie ) ou Repevax ® (DTP+Coqueluche)
  • HEPATITE B ®: vaccin très conseillé (voyages à l’étranger et MST !)
    • 2 injections à un mois d’intervalle, puis rappel entre 12 et 18 mois.
      la mesure de l’immunité contre l’hépatite B est souhaitable avant une revaccination systématique.         L’immunité acquise avec les 3 premières injections est excellente à très long terme, les rappels ne sont donc pas nécessaires sauf  exception (professions médicales, etc.)
  • HEPATITE A (NR) : vaccin de plus en plus nécessaire, une hépatite A « la jaunisse »  qui vous clouera au lit quelques jours et vous donnera une extrême fatigue pour plusieurs semaines. Vaccination en 2 temps (une injection à renouveler dans les 6 à 12 mois) Validité à vie  .  Forte fréquence d’hépatite A dans les pays à hygiéne relative.
    Non remboursée et possibilité de la coupler à l’hépatite B (Twinrix) ou à la typhoïde (Tyavax)
  • FIEVRE JAUNE (NR) : Afrique et Amérique du Sud. Tous les 10 ans, uniquement dans les centres spécialisés tels Institut Pasteur ou Pitié-Salpétriére
  • CHOLERA (NR) : prise orale mais sans intérêt, à éviter.
  • MENINGITE A et C (NR) : Pays sahéliens ou Arabie Saoudite : la récente possibilité de plonger sur la côte Est de la Mer Rouge doit rendre prudent à ce propos.
  • TUBERCULOSE ® : pas une nécessité pour partir en général
  • THYPOIDE (NR) : utile dans les pays à hygiène relative. Rappel tous les 3 ans.  Vaccin Typhim Vi.

 

2/Le paludisme

                Maladie terriblement ravageuse dans de nombreux pays et nécessitant une prévention parfaite.
Différents produits existent, remboursés ou non mais qui nécessitent pour être efficaces une régularité
et une adhésion au traitement parfaites !   L’évolution des traitements préventifs du paludisme est très rapide
et il est donc nécessaire de se renseigner très précisément peu avant votre départ. Conserver l’efficacité des traitements anti-paludéens actuels passe par une utilisation adaptée de ces produits, notamment leur prise uniqument si nécessaire. Médicaments non remboursés par l’Assurance maladie.

          Choix de l’anti-paludéen selon le lieu de destination

1/ Amérique du Sud dans la zone amazonienne : prévention
par Savarine ou Lariam.
2/ Afrique de l’Ouest : Savarine, Malarone ou Doxycline
3/ Afrique Centrale et Orientale (dont Djibouti, les Comores,...) : Malarone, Lariam 250 ou Savarine
4/ Asie du Sud Est selon le zones (Viêt-nam, Indonésie, Philippines, ) Malarone , Savarine, Doxycycline.
5/ Maldives : pas de paludisme

      Paludisme : les produits disponibles :

1/La Nivaquine 100 mg ® : prévention de base devenue insuffisante pour la plupart des pays du fait des résistances acquises par le plasmodium, agent du paludisme. A ne plus utiliser !

2/La Savarine (NR) : association de Nivaquine et de Paludrine. Environ 18 euros pour un mois de traitement. A débuter la veille du départ, à prendre tous les matins après le repas, tout le long du séjour et 4 semaines après le retour. Très bien supportée.
Interdit aux enfants de moins de 15 ans et aux femmes enceintes. (la plongée est interdite aux femmes enceintes de toute façon)

3/Le Lariam 250 mg (NR) : 40 euros environ pour 8 comprimés. Un comprimé par semaine à jour fixe, au-cours d’un repas, à débuter 8 jours avant le départ puis durant tout le séjour et toujours 4 semaines après le retour.  Le Lariam est contre-indiqué pour les plongeurs du fait des risques de convulsions !!!!

4/ la Malarone (NR) association d’Atovaquone et de Paludrine. 40 à 45 euros pour 12 comprimés.
Se prend tous les jours dès la veille du séjour en zone impaludée, durant le séjour et seulement 7 jours après la fin du séjour en zone à risques. Le meilleur produit pour les séjours plongée sous les tropiques !!

    5/ les cyclines (Doxypalu®) étaient au départ réservées à certaines zones terrestres du Laos, Cambodge et Birmanie. Actuellement, les cyclines sont proposées en cas de contre-indication aux produits ci-dessus mais sont interdites aux enfants (jaunissement des dents) et elles peuvent déclencher des accidents de photosensibilisation. A prendre impérativement durant tout le séjour et durant quatre semaines après le retour.
Pour limiter les risques de sensibilité excessive au soleil, prendre la gélule le soir au coucher avec une boisson.
  

 

3/ Important :

Il ne faut pas négliger les «petits bobos » tels que les éraflures ou les excoriations de la peau qui sont négligeables à Paris et qui vont devenir des «bombes à retardement » avec l’hygiène relative, le sable, l’eau de mer et les mouches.
Une désinfection par Bétadine, antibiotiques si nécessaire et pansement de couverture doivent donner une plaie parfaitement fermée pour le jour du départ.

 

 

4/ L’avion


Attention au froid et la déshydratation sur les voyages de plusieurs heures.
Port de chaussettes de contention en cas d’insuffisance veineuse ou de jambes lourdes
Bouger, se lever souvent, boire abondamment, se couvrir.
Attention aux problèmes veineux et au fait de rester assis longuement et assis bien serrés (le plaisir des voyages en avions charters …). Intérêt de porter des chaussettes de contention spéciales pour les voyages.
Penser à commencer le Lariam 250 huit jours avant le départ et le 2 me comprimé la veille du départ.
Commencer Savarine, Doxypalu ou Malarone la veille du départ.

 

5/ La trousse de médicaments


*Aspegic 500 ou 1000 : pour les douleurs et aussi, en cas d’ «accident de décompression avéré » à prendre au plus tôt avec un litre d’eau plate. Ce n’est pas un traitement anodin et qui demandera l’avis de votre responsable de plongée.
*Paracétamol 500 ou 1000 : pour les petites douleurs.
*Ibuprofène 200 ou 400 : remplace le Doliprane et très utile à 3*400 mg par jour pour les rhumatismes de tout ordre.
* Lopéramide : selles liquides mais « sans odeur » (en cas de  turista débutante)
*Amoxicilline  500 ® : pour angine, bronchites, …
*Pyostacine 500 ® : antibiotique à large spectre pour la sphère O.R.L. et les infections cutanées.
*Biafine : coups de soleil et réhydratation cutanée
* Diprosone crème ® : crème corticoïde très utile pour les piqures d’insecte ou de coraux
*Collyre Biocidan ® : petite infection et irritation oculaire
*Phylarm ® Dacudose®: dosettes  pour nettoyer les yeux (très utile pour le nez aussi)
*Hexomedine ou Diaseptyl solution ®: désinfection de la peau
*Otipax ® : oreilles barotraumatisées.
*Bétadine solution ® : antisepsie de la peau (une solution moitié eau- moitié Bétadine pour les conduits auditifs est très utile dans les eaux polluées)
*Biseptine ®en spray
*Necyrane (NR) ou des gouttes pour le nez type « sérum physiologique » (N) : prévention des douleurs à la descente sur nez +/- bouché.
*Polydexa auriculaire ®: otites infectées et eaux de baignade douteuses
*Scopoderm (O-N) : mini-patchs à coller derrière l’oreille pour le mal de mer, à poser tous les 3 jours et relativement efficace. Tient même sous l’eau

N = non remboursable // R = remboursable // O = ordonnance nécessaire mais non remboursé

 

6/ Les bricoles indispensables !


*la consultation du dentiste est des plus nécessaires avant de partir ! Réfléchissez au plaisir de découvrir en catastrophe les cabinets dentaires des pays lointains et déjà de trouver un dentiste, perdant ainsi une journée de plongée !
* Le bonnet de laine breton : pas seulement pour les mers glacées du Nord ! (prévention des otites au vent et à l’humidité)
*les lunettes de soleil
 * les protections solaires en lotion, spray ou en crème indice 30 à 50 pour débuter et 10 à 15 à la suite.
Vérifier la protection contre les UV  A et B
*La pince à épiler : les oursins !!
* La pince à ongles et les petits ciseaux
* La boite de pansements individuels résistants à l’humidité
*Une boite en plastique transparent type Tuperware (pour y mettre les médicaments)
*Les répulsifs à moustiques : tortillons, essence de citronnelle, « 5 sur 5 Tropic  », Insect Ecran
pour les vêtements « Insect Ecran Vêtements »
*la désinfection de l’eau avec Drinkwell  serait plus efficace que Hydroclonazone  pour les eaux de boisson.  Non indispensable dans la plupart des clubs, l’eau en bouteille souvent chère mais restant la meilleure solution.         

 

 

7/ Le retour


* Toute fièvre prolongée et inexpliquée doit vous faire consulter si vous revenez d’une zone ou sévit le  paludisme même si vous avez bien pris votre traitement préventif.
* Continuer le traitement pour le paludisme au-moins 4 semaines après le retour (sauf Malarone = 7 jours)
* Les épines d’oursin à enlever absolument.
*Continuer la série de vaccinations débutée avant le départ
*Tout incident, voire d’accident, au-cours d’une plongée doit conduire à passer un examen médical adapté, orl, ophtalmologique ou neurologique notamment, dès votre retour. Ne pas hésiter à faire le point avec un médecin spécialisé en plongée (liste des médecins spécialistes fédéraux : voir adresses internet ci-dessous)


                                              

8/ Ressources Internet     

(1) http://www.safetravel.ch

Site suisse officiel consacré à la santé en voyages
Très complet et un des meilleurs

(2) http://www.astrium.com/fiches-pays.html
Site très complet
Cartes et fiches pays disponibles

(3) https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/

  • Site du Ministère français des Affaires Etrangères   
    Un site exceptionnel proposé par le Ministère des Affaires Etrangères - à consulter avant de partir si vous craignez de partir dans une zone à risques. Conseils très complets pour chaque pays, tant administratifs que médicaux.

(4) https://www.pasteur.fr/fr/centre-medical/preparer-son-voyage

Institut Pasteur

Informations par pays et vaccinations notamment

(5) http://www.chu-rouen.fr
Important portail pour médecins et non-médecins vers différentes spécialités dont la médecine des voyages

(6) http://www.ffessm-cif.fr/
  Comité FFESSM d’Ile de France. Toutes les ressources de la Fédération à l’échelle de l’Ile de France.

9/ Bouquins utiles  (liste non exhaustive, bien sur)
  
     1/ « Les accidents du milieu subaquatique et de la plongée libre »
      de Bonnin / Grimaud / Happey / Seyer et Strub       Editions médicales Masson        3 me édition … Très complet sur toutes les misères qui vous attendent au royaume de Poséidon !

      2/ « Plongée, santé sécurité »
          Par les docteurs Fructus et Sciarli
Editions Ouest France-Mom
Ouvrage de base  recommandé par la FFESSM  et traitant de physiologie, prévention, accidents.

      3/ « La santé des voyageurs » 
           par  le Professeur  Eric Caumes.
Editions Flammarion, édité en février 2002. Prix =  12.5 euros.
Facile à lire, excellente préparation  au voyage .

     4/ « Premiers soins du plongeur »
par les Drs Bovard-Gouffrant et Chaduteau 
Editions Amphora. Sorti en juin 2002. Prix = 18 euros
l’abécédaire complet des blessures, incidents et accidents de la  plongée
160 pages avec photos et textes concis.
Novateur et indispensable.

       5/ « Sécurisez votre plongée (mesures préventives et médecine de plongée) »
              par Jean-Jacques Grenaud et Mathieu Coulange
passionnant et très facile d’accès.
Editions Ellipses, sorti en 2008,  400 pages,  28 euros.
                                             
      
                                                                       ************

En souhaitant que ces quelques renseignements et conseils puissent vous aider dans la préparation de vos prochaines plongées. 

N’hésitez pas à me contacter pour d’autres renseignements: bezanson@orange.fr

Mise à jour : 2 août 2021

 Contre-indications à la plongéesous-marine:

plongee CI